Phonique

PHONIQUE

Identifier le problème de bruit

Les bruits sont vécus comme une véritable nuisance préjudiciable pour la santé. Pour s’en protéger, des solutions existent : la meilleure solution technique consiste à affaiblir les bruits en isolant efficacement les différentes parois de votre espace.

Les sources :

- Effet d’écho ou réverbération
L'effet d'écho dans une pièce provient de la réverbération de sons sur les parois. Pour y remédier, il faut faire de la correction acoustique à l'aide de produits d'isolation.
- Bruits d'équipements
Les bruits d’équipement se transmettent de façon directe ou indirecte par l’air, et sous forme de bruits d’impact par vibration des parois : ascenseur, robinetterie, ventilation mécanique, installation de chauffage ou de conditionnement d’air…
- Bruits de choc ou d’impact
Les bruits d’impact ont pour origine un choc ou une vibration : déplacement de personnes (talons) ou de meubles, chute d’objets. Les bruits d’impact ou bruit solidiens ou encore bruits de choc sont transmis par mise en vibration de la structure et des parois du bâtiment (planchers ou murs) et par les parois latérales.
- Bruits extérieurs ou aériens
Les bruits aériens extérieurs résultent du trafic routier, ferroviaire, aérien… Souvent plus riches dans les fréquences graves, ils sont encore parfois appelés « bruit route ». Les bruits aériens intérieurs proviennent des radios, voix, télévision, hifi…Ils sont encore parfois appelés « bruit rose »


Les indices des matériaux

Les propriétés isolantes des matériaux de construction et d’isolation sont exprimées par des indices de performance exprimés en dB. Ces indices, mesurés en laboratoire, caractérisent la performance des éléments de construction à affaiblir les sons :

- pour les bruits aériens , c’est l’indice d’affaiblissement acoustique Rw exprimé en dB. Plus Rw est important, meilleure est la performance d’affaiblissement du matériau.
- pour les bruits de choc ou bruits d’impact , c’est l’indice d’efficacité aux bruits de chocΔ Lw exprimé en dB.
- en matière de correction acoustique , c’est le pouvoir absorbant du matériau qui est mesuré. Exprimé sous la forme d’un coefficient global α w il est compris entre 0 (réflexion totale : le matériau n’est pas indiqué pour assurer la correction acoustique du local) et 1 (absorption totale : le matériau peut contribuer efficacement à la correction acoustique du local). Plus le coefficient α w est proche de 1, meilleure est l’absorption et d’autant la correction acoustique du local.